Qu’est ce qu’un bassin versant ?

Un bassin versant superficiel (appelé également impluvium) est un territoire dans lequel l'ensemble des pentes sont inclinées vers un même cours d'eau et y déversent leurs eaux de ruissellement. Il est délimité par des lignes de partage des eaux correspondant aux lignes de crêtes. Une goutte d'eau de pluie tombant sur les bassins versants atteindra tôt ou tard son exutoire, dans le cas du syndicat : la confluence avec la Seine à Saint-Wandrille-Rançon et Caudebec-en-Caux.

Le bassin versant superficiel se superpose plus ou moins complètement à un bassin versant souterrain auquel il est lié. En effet, les gouttes d’eau qui tombent sur le sol se répartissent en interception par les végétaux et autres usages humains, en évaporation, en ruissellement et en infiltration. La part infiltrée alimente une nappe souterraine qui alimente elle-même les cours d’eau depuis des résurgences. Les points de production d’eau à usage domestique, communément appelés captages, prélèvent dans les nappes souterraines ou au niveau de sources.

La qualité des eaux superficielles a donc un impact déterminant sur la qualité des eaux souterraines.