Les pratiques culturales alternatives

Il s’agit de pratiques culturales qui répondent à une autre logique que le modèle  « productiviste ». Des groupes d’agriculteurs expérimentent des techniques de production plus économes, de nouveaux rapports entre producteurs et consommateurs, et ont associé des activités d'accueil ou de services à la production agricole.

De nombreuses pratiques culturales alternatives ont pour objectifs de réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement en développant un travail du sol simplifié, en réduisant l’apport d’intrants, en utilisant les auxiliaires, etc.

 

Exemples de pratiques promues par le syndicat

Le semis de ray-grass sous couvert de maïs

La date tardive de récolte du maïs ensilage (courant octobre) ne permet généralement pas l’implantation d’une culture intermédiaire. Le semis de ray-grass sous couvert de maïs présente une alternative à la couverture des sols en hiver. Le principe de la technique consiste à implanter un couvert de ray-grass lors d’un binage pendant la période de végétation du maïs (stade 8-10 feuilles du maïs).

La mise en place de cette technique nécessite d’une part, l’existence du matériel adéquat (bineuse à maïs équipée d’un kit de semis de ray-grass) sur le bassin versant ou à proximité et d’autre part, la disponibilité de ce matériel durant la période d’intervention possible sur le maïs (stade 8-10 feuilles), c’est-à-dire, une quinzaine de jours maximum (généralement à la fin du mois de juin).

Semi de ray-grass dans un champ de maïs

Photo prise le 21.06.04 à St-Wandrille-Rançon

 

Jeune ray-grass sous maïs

Photo prise le 24.08.04 sur la même parcelle

Téléchargements

Les techniques sans labour
L'interculture