Les travaux en cours

Après avoir supprimé un ouvrage sur la Fontenelle en remettant la rivière dans son lit naturel en 2010, aménagé l’exutoire de la Sainte Gertrude en 2011, l’exutoire de l’Ambion ainsi que le seuil de la rue du 8 mai 1945 à Rives en Seine en 2014, et le moulin d'Ansgoth en 2017, le pôle rivière/zone humide du SMBV Caux Seine travaille actuellement sur la Restauration de la Continuité Ecologique au droit des seuils Thomas Bazin et îlot Boieldieu à Caudebec en Caux sur la commune de Rives en Seine

En effet, les seuils Thomas Bazin et îlot Boieldieu présentent deux chutes d'eau de 90 et 67 cm de hauteur, empêchant le franchissement piscicole et limitant fortement le transit sédimentaire. 

L’étude menée en 2011 par le cabinet CE3E a mis en évidence les dysfonctionnement de ces ouvrages ainsi que l’impact sur la rivière et son fonctionnement naturel, avant de proposer une solution d’aménagement.

Plusieurs critères ont été analysés avant de trouver la meilleure solution : les critères hydraulique, hydro-écologique, hydro-morphologique mais aussi historique, culturel, patrimonial, paysager et bien évidemment financier, ont permis aux élus du syndicat et au propriétaire de l’ouvrage, d’opter pour la solution du bras de contournement aménagé à l’aide de rampes rustiques.

L’aménagement des seuils permettra aux espèces de poissons comme la truite fario, la truite de mer, le saumon atlantique mais également les anguilles et autres lamproies, de pouvoir accéder aux zones amont de la rivière (proche des sources), ce qui leur permettra de pouvoir accomplir l'intégralité de leur cycle biologique (grossissement pour certain et reproduction pour les autres).